Cuisine-thérapie : wok de chou chinois

Afin de vaincre les troubles du comportement alimentaire, dont l’anorexie, un axe thérapeutique consiste à cuisiner des plats sollicitant de nombreux sens (odorat, vision, toucher, et bien sur le goût). Parce que cuisiner maison, en limitant les plats transformés, conduit probablement sur le bon chemin, celui de la guérison!

Des ateliers de Cuisine thérapie sont maintenant très souvent proposés dans plusieurs hôpitaux et ceci dans plusieurs indications, dont les troubles du comportement alimentaire. 

Découvrez ci dessous cette recette avec une pointe d’exotisme !

LES INGRÉDIENTS

1 chou chinois

1 morceau de gingembre frais

20 grammes de noisettes

1 gousse d’ail

4 cuillères à soupe de sauce soja

graines de sésame

quelques brins de coriandre fraîche

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

LA RECETTE

Couper le chou chinois en lanières, le rincer puis le sécher dans un torchon.

Peler et émincer l’ail et le gingembre.

Concasser les noisettes au robot.

Faire revenir les graines de sésame dans une poêle sans matière grasse.

Dans un wok, faire revenir l’ail et le gingembre dans l’huile, puis ajouter les noisettes.

Faire cuire pendant 2 minutes puis ajouter le chou chinois et la sauce soja. Mélanger et laisser cuire à feu doux pendant 30 minutes.

Ajouter les graines de sésame et la coriandre ciselée juste avant de servir.

Si vous avez aimé cette recette, vous aimerez sans doute aussi ma recette de fenouil rôti au citron, quinoa et roquette ! 🙂

LES BIENFAITS

Les avantages du chou chinois

Riche en antioxydants, le chou chinois permet de lutter contre les radicaux libres. Ces derniers limitent ledéveloppement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Il est source de calcium et de potassium. Le calcium participe à la santé osseuse et dentaire. Il joue aussi un rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur. Le potassium sert à équilibrer le pH sanguin. Il stimule la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant le cœur, et participe à la transmission de l’information nerveuse.

Le chou chinois contient du fer bien absorbé grâce à la vitamine C. Il est source de manganèse lequel contribue aux processus métaboliques, en vitamine A qui protège des infections et contribue à une bonne vision.

Enfin, le chou chinois contient de la vitamine B2 (métabolisme énergétique et réparation tissulaire), B6 (fabrication de neurotransmetteurs, de globules rouges). Il renferme enfin de la vitamine B9 (rôle dans la fabrication de globules rouges, du matériel génétique).

Les bénéfices de l’huile d’olive

L’huile d’olive est un composant important du régime méditérannéen ou crétois. Elle prévient les maladies cardio vasculaires grâce à ces acides gras mono et poly insaturés. Ceux ci aident à lutter contre l’hypertension artérielle ou l’excès de cholestérol. La vitamine E et les polyphénols (antioxydants) qu’elle renferme aide dans la prévention des cancers en limitant le vieillissement cellulaire.

Les vertus de noisette et des graines de sésame

La noisette est très riche en fibres, en manganèse, en cuivre et en vitamine E. Elle apporte également du fer, du magnésium, du phosphore, du zinc et des vitamines B1 et B6. C’est pour cela que l’on parle de super aliment : c’est un aliment nutritif de qualité, dont les bienfaits sur l’organisme sont très nombreux.

Pour le sésame, découvrez ses bienfaits en vidéo :

En somme, le sésame régule le transit (car riche en fibres), et le cholestérol. De plus il est antioxydant, et source de vitamines, minéraux, et protéines !

Les avantages de l’ail et du gingembre

L’ail possède des propriétés antimicrobiennes, antiseptiques, anti-inflammatoires, anti-bactériennes, antibiotiques, antifongiques et antivirales. Ce qui fait de lui un aliment capable de chasser et d’éliminer un grand nombre de bactéries pathogènes quand elles parviennent à s’introduire dans notre organisme.

Les vertus du gingembre sont nombreuses. Outre sa réputation d’aphrodisiaque puissant, le Zingiber officinale est une plante qui améliorerait la digestion. Des recherches ont montré qu’il pourrait aider à entretenir la flore intestinale et à mieux digérer les graisses. Il est aussi employé comme tonifiant. Grâce à son action antiémiétique, le gingembre réduirait par ailleurs les nausées et les vomissements. Le gingembre aurait aussi la faculté de faire baisser la fièvre, en plus d’une action anti-bactérienne.

Souvenez-vous : une alimentation saine et décomplexée est un des piliers de votre santé ! Bonne dégustation!

Si vous avez réalisé des variantes de cette recette, partagez le dans les commentaires !

sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=chou_chinois_nu

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/nutrition-gingembre-sont-bienfaits-1644/

Image Chou chinois cru par MetsikGarden de Pixabay 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires sur « Cuisine-thérapie : wok de chou chinois »

  1. Je vais essayer cette recette qui a l’air très appétissante ! J’adore votre mise en page, c’est coloré et dynamique ! Ça change de ce qu’on voit régulièrement sur les sites internet.

  2. Je rejoins le commentaire juste au dessus, très jolie mise en page. Je ne connais pas le chou chinois mais ça donne envie d’essayer 🙂 Merci pour cet article fort intéressant.

  3. Chez nous à Mayotte on le consomme au coco, et autrement ( en sauce tomate) je vais publier la recette bientôt. Cela j’ai adoré les couleurs et la présentation de la recette. Top. Excellente ta recette à tester. J’adore découvrir comment consommer autrement les aliments.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.