Bibliographie

Dans cet article, je vous expose une liste importante, non exhaustive de livres, ouvrages et thèses portant sur l’anorexie et les troubles du comportement alimentaire (TCA), et quelques références sur la dépression également qui est parfois voire souvent associée aux TCA. Cette liste est régulièrement mise à jour et sera complétée avec des liens vers des articles et vidéos.

LIVRES

Livres Témoignages

Anorexie, 10 ans de chaos, par Barbara Leblanc, éditions Volume

Légère comme un papillon, Michaela Marzano, éditions Bernard Grasset ou éditions le livre de poche

Jamais assez maigre, de Victoire Maçon Dauxerre, éditions Les arènes. J’en parle dans cet article.

Faim de vie, de Mélina Hoffman, Michalon Editeur

Lettres à l’absente, de Patrick Poivre d’Arvor, éditions Albin Michel

Elle n’était pas d’ici, de Patrick Poivre d’Arvor, éditions Albin Michel

Biographie de la faim, de Amélie Nothomb, éditions Livre de poche. J’en parle dans cet article, ici.

Je reviens d’une anorexie, de Thomas Pouteau, éditions frison Roche

Jours sans faim, Delphine de Vigan, éditions J’ai lu. Ecoutez un extrait en cliquant ici.

Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan, éditions Lattes ou éditions le livre de poche

Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère, éditions le livre de poche

Les mots avalés de Catherine Wilkening, éditions Michel Lafon

Enfin libre grâce au baclofène : comment j’ai mis fin à des années de boulimie, de Agnès Renaud

L’anorexie-boulimie, mon combat de tous les jours de Noémie Eneman, éditions Edilivre

Quand je me suis arrêtée de manger, 10 ans d’errance entre anorexie-boulimie, de Léa Mauclère

L’anorexie-boulimie, mon combat de tous les jours de Noémie Eneman, éditions Edilivre

La faim du petit poids– Chroniques anorexiques de Alexia Savey

Journal d’une anorexique boulimique : le combat d’un ange de Cindy C, éditions l’Harmattan

Voyage au bord du vide, récit d’une renaissance, de Caroline Valentiny, éditions Desclée de Brouwer

Journal B boulimie anorexie, même combat de Mehlin Valérie, éditions société des écrivains

Voyage jusqu’au bout de la vie, comment j’ai vaincu l’anorexie, de Nicole Desportes, éditions Odile Jacob

Je m’aime donc je vis, c’est quoi l’anorexie? de Vanessa et le Dr Alain Meunier, éditions petite bibliothèque Payot. J’en parle dans mon article : livre témoignage, je m’aime donc je vis

Journal d’une ingénieur anorexique de Marine Viala

Livres orientés sur les mécanismes et la thérapeutique

Suis-je anorexique ? de Alice Thorès, format Kindle

Comprendre l’anorexie, par Vincent Dodin et Marie lyse Testart, éditions Seuil

Anorexie Boulimie, les paradoxes de l’adolescence, Philippe Jeammet, éditions Pluriel

100 idées pour se sortir d’un trouble du comportement alimentaire, Daniel Rigaud, éditions Tom Pousse

Devenir anorexique, une approche sociologique, Muriel Darmon, éditions La découverte

Les troubles du comportement alimentaire : de la naissance à l’adolescence, Laëtitia Sirolli, éditions Eyrolles pratiques

L’anorexie mentale, une déraison philosophique, Bernard Vialettes, éditions L’Harmattan

Rapport fait au nom de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales sur la proposition de loi n°781, visant à combattre l’incitation à l’anorexie, Valérie Boyer, 9 avril 2008

Guérir l’anorexie et la boulimie par la méthode Montreux, de Peggy Claude Pierre, éditions PLON

Faire face à la boulimie : une démarche efficace pour guérir, de Alain Perroud, éditions Retz

Faire face à l’anorexie, de Alain Perroud, éditions Retz

Comment sortir de la boulimie, de François Nef et Yves Simon, éditions Odile Jacob

Comment sortir de l’anorexie et retrouver le plaisir de vivre, de François Nef et Yves Simon, éditions Odile Jacob

Boulimie et hyperphagie : s’en sortir avec le développement personnel, de Agnès Faivre

Enfin libre grâce au baclofène : comment j’ai mis fin à des années de boulimie, de Agnès Renaud

Cessez de manger vos émotions, brisez le cycle de la compulsion alimentaire de Isabelle Huot et Catherine Senécal, éditions First

Boulimie Anorexie Guide de survie pour vous et pour vos proches, de Catherine Hervais

La boulimie, un suicide qui ne dit pas son nom, de Barbara Schasseur

Anorexie Boulimie : je m’en sors de Corinne Dubel et Pascale Zrihen, éditions du dauphin

Anorexie, boulimie, nouveaux concepts, nouvelles approches, de Sophie Criquillon et Catherine Doyen

En finir avec toutes les addictions, de Sarah Nacass

L’orthorexie : quand manger sain devient obsessionnel, de Renee Mc Gregor, éditions Dunod. J’en parle dans cet article, cliquez ici.

Dites non à l’alimentation de consolation : apprenez à gérer vos émotions pour vous libérer de la faim émotionnelle de Roger Gould et Sabine Rolland

On n’est jamais mieux soigné que par soi même, Dr Frédéric Saldmann

Je mange mes émotions : comment gérer mes émotions autrement ? de Clara Valentine Pauchet et Benoit Monié

Les troubles des conduites alimentaires, anorexie, boulimie et obésité, de JL Pedinielli, Anne Ferran, et Al, éditions Armand Colin

Savoir traiter la boulimie avec les TCC de Alain Perroud, éditions Retz

Anorexie et boulimie : approche dialectique de Jérôme Carraz, éditions Masson

Les manuels d’hypnose et de thérapie brève : la boulimie de Jérôme Boutillier

Comprendre et soigner la boulimie de Colette Combe, éditions Dunod

Anorexie et boulimie, comprendre et aider votre enfant, de Gérard Tixier et Clotilde Tourte, éditions Odile Jacob

Anorexie, boulimie, pourquoi ? de Margo Maine

Anorexie, boulimie. En faim de conte, de Vincent Dodin et Marie Lyse Testart

Boulimie- anorexie : un énorme quiproquo psychoaffectif de Salomon Sellam

Comment aider votre fille à sortir de l’anorexie, de Yves Simon, éditions Odile Jacob

Psychopathologie de l’anorexie mentale, de Bernard Brusset, éditions Dunod

Anorexie, boulimie : vous pouvez aider votre enfant de Catherine Doyen et Solange Cook Darzens, Interéditions

Le mystère de l’anorexie, de Dr Xavier Pommereau et Jean Philippe de Tonnac, éditions Albin Michel

Anorexie et boulimie. Comprendre pour agir de Dr Guy Pomerleau et Coll, éditeur Gaëtan Morin

Histoires sans faim : troubles du comportement alimentaire : anorexie, boulimie de Jacques Maillet

Anorexie, boulimie, obésité : un exposé pour comprendre, un essai pour réfléchir de Gérard Apfeldorfer, éditions Dominos Flammarion

Les troubles du comportement alimentaire, de Claire Lamas et coll

Les troubles du comportement alimentaire : prévention et accompagnement thérapeutique, de Rébecca Shankland, éditions Dunod

Les corps malmenés : anorexie, boulimie, obésité, de Pierre Peuteuil, éditions Armand Colin

Le corps insoumis : psychopathologie des troubles des conduites alimentaires, de Maurice Corcos, éditions Dunod

Le corps absent : approche psychosomatique des troubles des conduites alimentaires, de Maurice Corcos, éditions Dunod

La terreur d’exister : fonctionnements limites à l’adolescence, de Maurice Corcos, éditions Dunod

Le silence des émotions, de Solange Carton et coll, éditions Dunod

Déjouer les troubles alimentaires : obésité, anorexie, boulimie de Karin Bernfeld, éditions Librio

Anorexie et boulimie : surmonter un problème alimentaire de Barbara Moe, éditions logiques

La boulimie : mieux se connaître pour mieux en guérir de Christiane Bastin et Denise de Castilla, éditions Robert Laffont

Anorexie et Boulimie, le temps suspendu, de Luigi Onnis, éditions De Boeck

Anorexie-boulimie : idées reçues sur les troubles du comportement alimentaire de Jacques Maillet, éditions Le cavalier bleu

Soigner l’anorexie et la boulimie : des psychanalystes à l’hôpital de Philippe Jeammet, éditions PUF

Tout savoir sur l’anorexie et la boulimie, pour aider les parents à soutenir leurs enfants, des réponses concrètes pour s’en sortir, de Alain Perroud, éditions Favre

Anorexie et boulimie de Sabine Mucha

Anorexie et boulimie : une clinique de l’extrême (carrefour des psychothérapies) de André Passelecq, éditions De Boeck

L’anorexie mentale : déni et réalités, de Maurice Corcos, éditions DOIN

Anorexies et boulimies à l’adolescence de Patrick Alvin, éditions Doin

Anorexie, boulimie et autres troubles du comportement alimentaire de Daniel Rigaud, éditions Les essentiels Milan

Anorexie, boulimie : explications et conseils pour mieux vivre le quotidien, de Corinne Dubel et Pascal Zrihen, éditions du dauphin

Vivre et communiquer avec un proche boulimique-anorexique, de Catherine Hervais, éditions Dunod

Stop au contrôle, et si votre relation à la nourriture permettait de mieux vous connaître? de Lise Bourbeau, Editions Pocket

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, de Lise Bourbeau, éditions Pocket

L’alimentation des p’tits loups, du Dr Laurent Chevallier, éditions j’ai lu

La confiance en soi de votre enfant, de Gisèle Georges, éditions Odile Jacob

Le harcèlement scolaire, de Emmanuelle Piquet, éditions Pocket

Ping, deux fables sur le changement et le dépassement de soi, de Stuart Avery Gold, éditions Marabout

L’enfant déprimé, de Paul Messerschmitt et Danièle Legrain, éditions Fayard

Anorexie, paroles de parents, parcours de soins, de Julie Montal, éditions empreinte temps présent

Aidez votre enfant à surmonter la tristesse et la dépression, de Sara Hamil, éditions Broquet

Méditer, 108 leçons de pleine conscience, de Jon Kabat-Zinn, éditions Marabout

Aidez vos proches à surmonter l’anorexie, de Catherine Calippe sous la direction du Pr Palazzolo, éditions hachette pratique

50 exercices pour sortir de l’anorexie, de Solange Cook et Dr Catherine Doyen, éditions Odile Jacob

La psychologie pour les nuls, du Dr Adam Cash, First Editions

L’estime de soi, s’aimer pour mieux vivre avec les autres, de Christophe André et François Lelord, éditions Odile Jacob

La dépression, comment s’en sortir, du Dr Christine Mirabel-Sarron, éditions Odile Jacob

Le drame de l’enfant doué, de Alice Miller, éditions PUF

Anorexie, addictions et fragilités narcissiques, de Joyce Mcdougall et coll, éditions PUF

Anorexia, enquête sur l’expérience de la faim, de jean Philippe de Tonnac

L’enfant anorexique, comprendre et agir, du Dr Marie-France Le Heuzey, éditions Odile Jacob

Vaincre l’anorexie mentale de Johan Vanderlinden, éditions De Boeck

Faire face à la dépression, une démarche efficace pour guérir, du Dr Charly Cungi et Dr Ivan Druon Note, éditions Retz

L’intestin au secours du cerveau, du Dr David Perlmutter, éditions poche marabout

Le charme discret de l’intestin, tout sur un organe mal aimé, de Guilia Enders, éditions Acte Sud

Jalousies et rivalités entre frères et soeurs, de Adele Faber et Elaine Mazlish, éditions Stock

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, de Adele Faber et Elaine Mazlish, éditions Phare, dont vous retrouverez le résumé ici.

La spirale dynamique, de Fabien Chabreuil et Patricia Chabreuil, interéditions

Ne sois pas triste mon enfant, du Dr Stéphane Clerget, éditions réponses Robert Laffont

A fleur de peau, de Saverio Tomasella

Comment je suis devenue chamane, de Claire Marie

THESES :

Modalités de prise en charge de l’anorexie restrictive pure : enquête rétrospective auprès de 545 médecins généralistes exerçant en cabinet de ville dans le bassin lillois, présentée par Marc DOUCET, 16 février 2011

Anorexie mentale prépubère et familles : approches génétique et environnementale. Une étude observationnelle auprès d’une cohorte de 17 patientes et de leurs parents, présentée par Béatrice Safrano-Adenet, le 16 mai 2014

Le devenir de l’anorexie mentale de l’adolescence : à propose de 144 cas. Suivi de l’expérience nancéienne. présentée par Solen Kermarecc, le 21 mars 2005

Le rôle du pharmacien d’officine face à l’anorexie mentale : Dépistage, prévention, orientation, prise en charge ; présentée par Diane Rimbert le 18 décembre 2012

Les spécialités cognitives de l’anorexie mentale, présentée par Amandine Turcq, le 30 septembre 2016

Anorexie mentale de l’adolescente et troubles de la personnalité : résultats préliminaires d’une étude observationnelle prospective, présentée par Marc Henry le 21 mars 2016

L’anorexie mentale : physiopathologie, diagnostic et prise en charge, présentée par Bétina Rouzé le 13 juin 2017

Difficultés socio-affectives dans l’anorexie mentale : impact sur la sévérité et comparaison avec le syndrome d’Asperger, présentée par Annaïg Courty le 23 septembre 2013

Les troubles du comportement alimentaire chez les adolescents suicidants, présenté par Kim Xuan Nguyen le 12 juin 2013

Facteurs de mauvais pronostic chez les patientes hospitalisées pour des troubles des conduites alimentaires. Rupture du contrat thérapeutique et mortalité. présentée par Caroline Huas, le 6 décembre 2010

Cet article peut aider des personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire, les proches de ces personnes, les aidants et le personnel de santé impliqué dans la prise en charge de ces troubles : merci de le partager💖

Pour ne manquer aucun article du blog, je vous invite à vous abonner gratuitement en me laissant votre adresse email ! A bientôt :-))

CHRONIQUE DE LIVRE : l’orthorexie, quand manger sain devient obsessionnel

Voici dans cet article une chronique d’un livre “l’orthorexie, quand manger sain devient obsessionnel” que j’ai trouvé fort pertinent et bien construit.

“>

L’auteure, Renée Mac Gregor est diététicienne et nutritionniste spécialisée en sport de haut niveau. Elle accompagne depuis  plus de 10 ans les équipes olympiques et paralympiques du Royaume Uni. Elle est l’auteure de Training food, Votre coach nutrition avant, pendant et après l’entraînement.

Qu’est ce que l’orthorexie ?

De façon succincte, l’orthorexie est le fait de vouloir manger sain exclusivement, comportement qui devient obsessionnel.

A travers cet ouvrage, Renne Mac Gregor, décortique une nouvelle tendance alimentaire, peut être en passe d’être répertoriée par le DSM 5 (manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) comme un nouveau trouble du comportement alimentaire.

Ce comportement alimentaire peut réellement empoisonner des vies dès lors que l’individu qui l’adopte n’a plus le recul suffisant  pour évaluer l’impact de cette conduite sur sa santé. L’individu est emprisonné dans sa conduite et les conséquences de celle ci lui échappent.

La qualité sanitaire de son alimentation devient obsessionnelle et le comportement lié au choix des matières alimentaires devient compulsif : le plaisir de manger disparait, seules comptent les règles alimentaires strictes que l’individu orthorexique s’est fixées.

L’orthorexia nervosa, cette idée de “manger propre” peut être véritablement invalidante et déstructurante pour les personnes qui en souffrent. L’objectif de cet ouvrage est d’expliquer comment manger sain peut mal tourner et comment faire pour lutter contre cela.

Renée Mc Gregor décline ce livre en quatre parties.

Première partie, l’orthorexie , SES causes et Ses symptômes.

Le terme “orthorexie” voit le jour en 1996 lorsqu’un médecin américain, le Dr Steven Bratman observe des patients présentant une obsession de se nourrir sainement : il nomme alors ce comportement “orthorexia nervosa ” autrement dit l’obsession d’une alimentation correcte.

L’auteur, dans un tableau comparatif, décline  les troubles alimentaires suivants : l’anorexie nerveuse, la boulimie nerveuse et l’orthorexie nerveuse, en comparant notamment les grandes tendances pour chaque trouble, l’image du corps associé, les symptômes physiques, et émotionnels. Il en découle que l’orthorexie, n’est pas une unique volonté de manger sain mais traduit une obsession de la recherche de pureté dans la façon de vivre.

Un schéma à bulles traduit les différentes caractéristiques (communes ou isolées) de l’orthorexie corrélées aux TOC et à l’anorexie.

Les causes de l’orthorexie

Elle dénonce le concept “trop d’information tue l’information” : en fait, l’information mal utilisée ou mal interprétée par l’individu qui la reçoit peut être hautement nuisible. Or, de nos jours, la compétition dans la presse est ardue : quel journal va sortir le meilleur régime express? quel promet tel ou tel résultat en moins de X jours, pour être la plus belle en maillot de bain, le plus musclé ? Ceci n’est même pas caricatural… Et c’est bien dommageable. Ainsi, savoir trier l’information, surtout à cette époque d’explosion des réseaux sociaux,  pour ne pas subir la désinformation reste crucial. Les personnes vulnérables sur le plan psychologique et /ou somatique sont des cibles faciles pour ces vendeurs de rêve. Ces personnes doivent donc impérativement être suivies sur le plan médical et /ou psychothérapeutique, ce qui, lors de maladies “psychologiques”, demande parfois plusieurs années.

Les individus qui dérivent vers un comportement orthorexique ont souvent pour objectif le perfectionnement d’eux mêmes, par la qualité de leur alimentation : il s’agit d’un facteur sous jacent fondamental. Il est plutôt bien, me direz vous, d’être à la recherche de perfectionnement de soi même : toutefois, lorsque cet objectif est celui de personnes ayant peu d’estime d’elles mêmes, de confiance en elles, ayant un besoin excessif d’être parfaites, ou un manque d’auto compassion, le comportement alimentaire devient alors souvent source de stress, d’anxiété et le cercle vicieux s’installe.

les symptômes de l’orthorexie

Le fait de se cacher derrière une allergie alimentaire, pourtant non diagnostiquée est commun chez les individus orthorexiques. Une intolérance ou une allergie alimentaire reste un diagnostic médical.

Des individus souffrant de TOC (troubles obsessionnels compulsifs) sont plus susceptibles d’être atteints d’orthorexie. Cela s’explique notamment par un besoin de contrôle permanent sur tout et n’importe quoi, qui leur donne l’illusion d’avoir le contrôle de leur vie.

Les individus orthorexiques peuvent avoir des rituels particuliers en lien avec la nourriture, refuser de manger les repas concoctés par quelqu’un d’autre, refuser les invitations qui impliquent la prise de repas. Ces personnes expriment parfois des remords d’avoir transgressé les règles, éprouvent un sentiment de culpabilité.

Pour déjouer les pièges de la désinformation, de l’injonction perpétuelle via internet, via la presse,  des mythes de “manger propre”, chacun doit trouver ses propres ressources dans lesquelles puiser, et déterminer ses besoins spécifiques. Nous sommes tous des funambules en équilibre, mais chacun son fil, chacun son pas, sa hauteur…

Deuxième partie : régime et nutrition, les fausses promesses de l’orthorexie

En théorie, Manger est naturel et ne doit pas être une source de privation, ni suivre des règles strictes. Cela devrait être ainsi donc en pratique, pour tous.

Si des changements nutritionnels sont instaurés, ils sont supposés être durables, positifs et améliorer la santé de l’individu. C’est lorsque ces changements deviennent obsessionnels ou contraignants qu’ils enferment l’individu dans un trouble de l’alimentation sous-tendu par une fausse promesse.

De par sa résilience, le corps soumis à certaines privations va s’adapter pour continuer à fonctionner. L’Orthorexie est un trouble alimentaire difficile à repérer tant que la situation n’est pas devenue extrême.

Les besoins nutritionnels du corps

Il y a 11 systèmes principaux dans le corps, et chacun d’entre eux nécessite une nutrition optimale et équilibrée pour son fonctionnement, faisant en général appel à toute la diversité des macros nutriments et ainsi à toutes les familles d’aliments.

Le système circulatoire et cardio-vasculaire, le système digestif, le système endocrinien, le système exocrine, le système immunitaire, le système musculo – squelettique,  le système nerveux, le système rénal, le système reproducteur, le système respiratoire, le système sensoriel. Tous ces systèmes ont besoin d’hydrates de carbone, de protéines, de graisses comme macro nutriments.

Ils ont aussi besoin de micro nutriments : Fer, calcium, potassium, zinc, vitamines, D C B….

une kyrielle de régimes

L’auteur décline ensuite les régimes pauvres en glucides , en graisses, pauvres en produit laitier , riches en protéines, pauvres en gluten, sans sucres… : elle explique quelles sont les promesses de chaque régime, puis élabore une critique constructive en déterminant quelles sont les assertions vraies et celles qui relèvent de l’imposture.

Elle analyse également quelles sont les quantités recommandées dans chaque famille de macro nutriments.

Ce cortège de régimes, qui fait en permanence les gros titres des magazines afin de vendre du rêve peut donc s’avérer toxique ; seul un médecin nutritionniste, un diététicien ou autre professionnel de santé (gastro-entérologue, endocrinologue…) peut dans l’absolu  indiquer individuellement si quelqu’un a besoin de tel ou tel “régime”.

Troisième partie,  comment se libérer de l’Orthorexie.

Premièrement il est important de rappeler que seuls les professionnels de santé peuvent établir un diagnostic de maladie de Crohn, d’intolérance au gluten,…

Deuxièmement, Internet si merveilleux soit-il est le lieu d’une abondance en informations mais aussi de désinformation.

En effet personne ne régule qui “poste” quoi, et qui prétend être un expert dans son domaine.

L’auteur retient le principe de la modération, et surtout elle l’explique.

Aucune nourriture ne doit être diabolisée!

De surcroît, l’équilibre alimentaire dépend de l’activité physique de l’individu : modérée, sédentaire ou très actif.

Si l’individu ne sait plus se repérer au milieu de toutes ces “injonctions” nutritionnelles, il doit faire appel à un diététicien, ou un médecin nutritionniste qui établira de façon personnalisée le meilleur régime alimentaire.

Manger sainement est finalement une affaire d’équilibre nutritionnel, à atteindre sur une certaine durée et non pas sur une journée.

Il est important aussi de s’écouter, de respecter ses goûts et de prendre plaisir à composer de nouvelles assiettes, la nourriture devant être considérée comme un ami, et/ou comme un art (Alexia Savey en témoigne dans sa demande aux grands chefs de l’aider à combattre sa maladie).

Il est urgent d’écouter son corps et de faire confiance à cette capacité innée que nous avons tous de réclamer une nourriture spécifique quand quelque chose nous fait défaut. Il est important de relâcher les règles et prendre confiance en soi pour échapper à l’Orthorexie.

Prendre soin de son esprit et faire preuve d’auto compassion sont des capacités fondamentales à développer, à travailler chez l’individu orthorexique.

L’exercice physique pratiqué de façon adaptée permettra également d’équilibrer le corps et l’esprit (relâchement du corps et des tensions, régulation et évacuation du stress par la production d’endorphines naturelles…) .

Quatrième partie : comment croquer la vie à pleines dents

Si vous pensez être atteint d’orthorexie, il est conseillé de :

– s’entourer de professionnels compétents avec lesquels instaurer une relation de confiance : médecins en cas de troubles somatiques, spécialistes de la nutrition (diététicien, médecin nutritionniste, experts de la santé mentale (psychothérapeute psychologue psychiatre). Renée Mc Gregor détaille comment choisir ses thérapeutes.

-prendre de la distance avec les réseaux sociaux (savoir qu’une méthode qui marche pour l’un ou l’une peut ne pas fonctionner pour un/e autre voire être contre indiquée), de pratiquer le yoga et/ou la méditation

accepter les divers plaisirs de la vie, notamment celui de manger mais pas uniquement (apprécier trois choses simples par jour : concept à rapprocher de la méditation de pleine conscience), ne pas viser la perfection en permanence ce qui est impossible et dès lors cause de la frustration et du déplaisir!

Renée Mc Gregor émet le souhait d’accroître la prise de conscience collective concernant l’orthorexie : l’orthorexie existe probablement depuis longtemps mais est mal documentée et peu connue ; pourtant, elle peut être un trouble grave menant parfois à d’autres TCA, et gagne à être mieux connue et dépistée.

remarque : Une grille d’évaluation (ORTO-15) existe pour diagnostiquer l’orthorexie mais est sujette à controverses (échantillonnage, fiabilité des réponses…)

J’espère que cette chronique vous a plu et vous incitera à lire cet ouvrage fort enrichissant !