A propos

Je m’appelle Emmanuelle Labé, je suis Docteur en Médecine Vétérinaire, mariée et maman de deux garçons. Je vis en France.

J’ai créé ce blog en 2018 visant à apporter des informations et ressources au sujet des troubles du comportement alimentaire (anorexie dite mentale, boulimie, et compulsions alimentaires pour les plus connus).

Ce que l’on trouve dans ce blog  

  • des témoignages, 
  • des recettes, 
  • des vidéos, 
  • des interviews, 
  • des résumés ou chroniques de livres, 
  • des podcasts,
  • parfois des résumés d’articles scientifiques ou de livres destinés aux professionnels de santé, 
  • des ressources bibliographiques : à la fois de type roman, mais aussi de nature scientifique : thèses d’exercices de doctorat par exemple
  • des liens vers des sites web ressources dans les TCA
  • des liens vers d’autres « blogs »
  • liens vers mes médias sociaux : principalement facebook et chaine youtube dans laquelle il y a quelques vidéos et qui va être développée

A qui est destiné le blog ?

Il s’adresse :

  • aux personnes souffrant de TCA 
  • à leurs familles, proches et aidants de personnes souffrant de TCA
  • aux professionnels de santé contribuant à la prise en charge et compréhension des TCA

Ces intervenants ou aidants de tous horizons permettent de développer une diversité d’approches et de ressources humaines utiles pour les malades.

Mon histoire

Je suis maman de deux garçons.

En 2017, mon fils cadet, alors âgé d’à peine 10 ans, a souffert d’anorexie mentale pré-pubère sévère.

Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire (TCA) qui peut devenir très grave et conduire au décès. Cet épisode fut un des plus douloureux de mon existence et de celle de mon fils, si jeune lorsque la maladie a frappé.

Sur cette photo ci dessus d’août 2017, mon fils a une sonde d’alimentation naso-gastrique, il n’a pas encore 10 ans. Il est en permission de sortie de l’hôpital pour quelques heures seulement.

Voici quelques images de mon histoire dans la vidéo ci dessous : cette épreuve si dure, cette douleur si forte, sont les racines de la création de ce site internet

Marquée par la difficulté d’accès aux soins, le manque de compréhension et de ressources au sujet des TCA, j’ai décidé de créer ce blog afin de partager les ressources que j’avais moi même cherchées (puis lues et/ou visionnées pendant des centaines d’heures) afin d’aider d’autres parents, proches, malades et thérapeutes à comprendre les TCA.

Dans ce blog, mon approche, mon angle de vue sur les TCA est, à la fois celui d’une maman qui a soutenu son enfant atteint d’anorexie et celui d’une docteur en médecine vétérinaire qui utilisera des ressources scientifiques et des éléments de pathologie comparée avec les troubles du comportement alimentaires d’origine comportementale et émotionnelle chez l’animal.

De plus, en 2021, j’ai validé une formation sur les troubles du comportement alimentaire.

Cette formation datadockée et certifiée « odpc » se déroulant en e-learning est destinée aux professionnels de Santé (médecins, pédiatres, pédopsychiatres, diététiciens, nutritionnistes, psychologues…) et est dispensée par l’association AUTREMENT.

Les objectifs du blog

Ils sont nombreux :

  • mise à disposition de ressources et d’informations, 
  • amélioration la compréhension des TCA, 
  • entreaide, 
  • déstigmatisation des malades et reconnaissance de leur TCA, 
  • déclencheur de motivation notamment pour se faire soigner, 
  • espoir de contribuer à améliorer/contribuer à la guérison des malades,
  • espoir de contribuer à diminuer l’incidence des TCA, 
  • informer les professionnels de santé (convaincue de la pertinence de l’alliance entre les malades, leurs familles et les divers professionnels de santé intervenant dans les TCA), 
  • apport de la pathologie comparée avec certaines espèces animales puisque je les soigne,  
  • intégration -pour moi même en tant que maman- de connaissances via leur transmission

En enrichissant ce blog, j’ai à cœur de pouvoir apporter ma modeste contribution pour une meilleure reconnaissance et une amélioration de la prise en charge des TCA dans l’espèce humaine.

Partager l'article