Cuisine-thérapie TCA : crème aux côtes de bettes

Dans cet atelier de cuisine-thérapie, concoctez cette rapide mais néanmoins délicieuse crème aux côtes de bettes.

Afin de vaincre les troubles du comportement alimentaire, dont l’anorexie, un axe thérapeutique consiste à cuisiner des plats sollicitant de nombreux sens (odorat, vision, toucher, et bien sur le goût). Parce que cuisiner maison, en limitant les plats transformés, conduit probablement sur le bon chemin, celui de la guérison!

Des ateliers de Cuisine thérapie sont maintenant très souvent proposés dans plusieurs hôpitaux et ceci dans plusieurs indications, dont les troubles du comportement alimentaire. 

Les ingrédients pour la crème aux côtes de bettes

500 grammes de bettes

1 gousse d’ail

70 grammes de fromage frais

sel, poivre

La recette de la crème aux côtes de bettes

Faire cuire les bettes à l’eau (5 à 10 minutes pour les feuilles et 10 à 15 minutes pour les côtes)

Une fois cuites, les égoutter et les mixer entières pour obtenir une consistance fine.

Mixer avec l’ail coupé finement puis le fromage, le sel et le poivre, jusqu’à obtenir une consistance onctueuse.

Déguster à l’apéritif sur des toasts, des gressins ou avec des bâtonnets de légumes.

Et voilà, rapide, simple et délicieux ! A vous de faire varier les plaisirs ; ici j’ai ajouté ma touche personnelle avec du basilic, succulent !

Verrines de crème de côtes de bettes, fromage choisi : ricotta

Si vous avez aimé cette recette, vous aimerez peut être aussi d’autres recettes “vertes” telles que le wok de chou chinois, ou encore le pesto de fanes de carottes

Les bienfaits nutritionnels de cette recette

Les vertus nutritionnelles des bettes ou blettes

La blette, aussi appelée bette, est un légume souvent méconnu des consommateurs. Les côtes de blettes ont un goût s’approchant de la betterave, en revanche les feuilles auront un goût rappelant l’épinard. Elle se cuisine facilement aussi bien de façon salé que sucré comme dans la tourte aux blettes. Ici elle est donc cuite et accommodée avec du fromage pour obtenir une crème onctueuse et délicieuse.

Elles sont riches en fibres, en calcium, potassium, en Fer, en vitamine K et B.

Les fibres contenues dans la blette ont un rôle régulateur sur le transit intestinal et permettent également de lutter contre la constipation. Elles vont également  réguler la glycémie.

Les bettes contiennent de la glutamine. Il s’agit d’un acide aminé qui permet de freiner le vieillissement cellulaire et aussi de régénérer les cellules de l’organisme.

La richesse en antioxydants des bêta-carotènes des blettes va vous aider à entretenir l’ensemble des tissus de votre corps (et entre autres, les pigments des bâtonnets de la rétine, vous aidant à conserver une bonne vision).

Le potassium étant présent en bonne quantité, il va permettre d’aider à réguler la tension artérielle et sera donc un allié dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Apporté en quantité suffisante, le fer permet de transporter l’oxygène dans le corps de façon équitable et efficace. Les blettes en sont riches et leur consommation vous permettra d’éviter les anémies.

On retrouve les propriétés coagulantes dans la vitamine K apportée par la blette, en effet cette vitamine est primordiale pour lutter efficacement contre les hémorragies et donc réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.

Les bienfaits du fromage frais

Vous trouverez certainement sur le marché plusieurs sortes de fromage frais. Les fromages blancs, les petites-suisses, les fromages frais salés (ricotta…) Chacun a ses goûts et ses préférences, donc à vous de choisir votre préféré.

Ils ont des bénéfices indéniables sur notre santé. Voici les bonnes raisons d’en manger régulièrement : ils vous apportent des protéines, du calcium, de la vitamine D, de la vitamine A.

Les protéines participent de manière active à la reconstitution de nos cellules. De plus, elles forment les anticorps ayant un rôle très important dans la protection de l’organisme contre les infections et les maladies.

Le calcium est un minéral qui intervient dans la formation des os. En outre, le calcium contribue également à une bonne santé dentaire.

La vitamine D apportée par les fromages frais favorise la formation et la calcification de nos os.

La vitamine A participe à la bonne santé de la peau et contribue à une bonne vision.

Les bénéfices de l’ail

Les effets bénéfiques de l’ail sont vantés depuis des décennies : antimicrobien, antioxydant, bon pour le système immunitaire, pour la tension et pour le cholestérol, rien que ça!!! C’est sans un aucun doute un super-aliment pour la santé ; ces effets sont majorés s’il est consommé cru.

Bonne dégustation, en conscience, et soyez fier(es) de vos réalisations 🙂

Je vous invite à m’indiquer en commentaire de cet article ce que vous en avez pensé et si vous avez réalisé des variantes 🙂

Souvenez- vous : une alimentation variée, saine et décomplexée est un des piliers de votre santé ! Bonne dégustation dans votre “palais des saveurs” comme le dirait Henri Joyeux !

Et surtout, abonnez vous à la newsletter pour ne manquer aucun article, c’est par  🙂

Sources :

1/ la blette, un légume méconnu, sur passportsante.net

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires sur « Cuisine-thérapie TCA : crème aux côtes de bettes »

  1. J’ai connu l’anorexie vers mes 17 ans et je me souviens que pas mal de choses me dégoûtaient. Je trouve donc que c’est une excellente idée que de chercher à solliciter tous les sens afin de donner envie, de retrouver du plaisir ! Et bravo pour cette recette qui a l’air délicieuse en plus d’être bonne pour la santé !

  2. J’adore les côtes de bettes et je suis très heureux d’avoir découvert cette recette … rien qu’en la lisant j’ai commencé à saliver et vivement le marché du samedi matin pour trouver les ingrédients 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.