Les célébrités ayant souffert de troubles du comportement alimentaire

Les personnalités ayant souffert de troubles du comportement alimentaire sont nombreuses et ont fait preuve de courage en témoignant. En effet, ces personnes sont encore plus exposées au regard et au jugement des autres, à la pression médiatique qu’elles doivent pouvoir gérer. Le revers de la médaille, plus positif : elles attirent soutien et empathie de la part de leurs fans et elles contribuent à la reconnaissance et à la compréhension de ces troubles par le grand public. Elles permettent ainsi de lever le tabou sur les troubles alimentaires.

Les chanteurs ayant souffert de troubles du comportement alimentaire

Lady gaga

Elle a souffert de boulimie alternée avec des périodes d’anorexie depuis l’âge de 15 ans. Elle en a parlé sur les médias sociaux et affiche une campagne #bodyrevolution où elle motive ses fans à montrer aux autres ce qu’ils sont vraiment et délivre un message clair :

« pour toutes ses filles qui pensent qu’elles sont laides parce qu’elles ne font pas une taille 0, vous êtes les plus belles. La laide, c’est la société dans laquelle on vit« . Vous retrouverez de façon plus détaillée ces propos dans cet article de 2012

Dans le film autobiographique, a Star is born, on comprend mieux qui se cache réellement derrière Lady Gaga et les difficultés de son existence.

Elton John

Ayant souffert de boulimie pendant 6 ans, le fait d’en parler avec son amie Lady gaga l’aurait aidé à en sortir. Il a souffert d’autres addictions notamment l’alcool et la drogue. Personnalité sensible, affichant également sa bisexualité puis son homosexualité, vous pourrez mieux le comprendre et appréhender son parcours de vie dans le film Rocketman. Il vainc la boulimie et trouve équilibre et accomplissement dans sa vie avec le canadien David Furnish.

Demi Lovato

Demi Lovato a souffert de boulimie et a célébré sa victoire sur les réseaux sociaux en 2020 en exposant des photos d’elle montrant ses vergetures couvertes de paillettes d’or. Comme Elton John elle a souffert d’autres addictions avec l’alcool et la drogue. Elle cite :

Si vous passez par une période sombre, dirigez vous vers votre famille, vos amis les plus proches. Ne vous mettez pas en danger. il est crucial que vous laissez vos sentiments sortir, mais n’infligez rien à votre corps, parce que votre corps est sacré. (…). Vous pouvez tout surmonter

A bout et ayant besoin d’aide, Demi Lovato avait pris la décision d’arrêter sa tournée avec les Jonas Brothers et d’entrer dans un centre spécialisé pour soigner ses troubles alimentaires.

Kesha

La chanteuse a également pris la sage décision de se faire hospitaliser (voir cet article) en établissement spécialisé malgré les contraintes dans sa carrière. Elle a même annulé sa tournée américaine pour prendre soin de sa santé. Elle déclare au TMZ :

« Je suis une militante du « Soyez vous-même et aimez-vous », mais j’ai du mal à me l’appliquer en ce moment » 

Lily Allen

Dans un documentaire diffusé en 2011, la chanteuse britannique s’est confiée sur les troubles alimentaires dont elle a souffert pendant l’année 2009. Elle cite :

J’avais pris l’habitude de vomir après chaque repas. Ce n’est pas quelque chose dont je suis fière mais je vais vous dire, plein de gens sont venus me voir pour me dire à quel point j’étais jolie (…) Quand vous avez longtemps été victime de critiques sur votre apparence, vous voulez plus de commentaires positifs comme ceux-là. Mais je n’étais pas du tout heureuse, vraiment pas. Je voulais être la personne la plus mince du monde mais je sais que je ne peux pas l’être sans être malheureuse, j’aime la nourriture »,

Paula Abdul

Chanteuse mais aussi danseuse, chorégraphe et actrice, elle a souffert d’anorexie et de boulimie. Elle a commencé la danse à l’âge de 8 ans. Cette activité semble lui avoir donné une mauvaise image de son corps. La boulimie s’est manifestée plus tardivement après son divorce. Son père l’a beaucoup aidée dans son processus de guérison. Vous retrouverez plus de détails dans la vidéo ici.

Lyndsay Lohan

Chanteuse mais aussi actrice, elle a sombré dans de multiples addictions, alcool, cocaïne, troubles du comportement alimentaire, dépression, scarifications. Sur le devant de la scène dès l’âge de trois ans, elle est donc très jeune exposée médiatiquement. Sa famille, toxique, semble avoir un rôle déterminant dans la genèse de toutes ses difficultés. Pour plus de détails, cliquez ici.

Britney Spears

A l’âge de 16 ans, elle déclenche des épisodes de boulimie vomitive. Elle souffre également de troubles bipolaires et a connu d‘autres addictions que les troubles alimentaires notamment avec la drogue. Il semblerait que sa consommation de drogue a été encouragée par son ex-mari et père de ses deux enfants, le danseur Kevin Federline. Sur le devant de la scène depuis l’âge de 11 ans, elle est une artiste talentueuse, à la fois chanteuse, danseuse, actrice, auteure-compositrice, interprète et scénariste. Elle est reconnue comme tant l’artiste féminine ayant vendu le plus disques au monde durant la décennie 2000.

Zayn Malik

Le chanteur des One direction a été éprouvé par la charge de travail, la pression médiatique et le rythme de vie, ce qui a gravement affecté ses habitudes alimentaires.

Mel C

Ex chanteuse du groupe des spice girls, elle est en permanence sous le feu des projecteurs lors du succès du groupe vers l’âge de 20 ans. Dès lors, elle développe des pensées négatives de l’image du corps. Une pratique sportive soutenue l’a aidée à s’en sortir. Téléstar en parle dans cet article.

Les acteurs ayant souffert de troubles du comportement alimentaire

Pauline Delpech

Actrice, écrivaine et femme politique, retrouvez son témoignage ci dessous :

Retrouvez aussi des informations dans cet article.

Jane Fonda

Elle a été une des femmes célèbres à parler ouvertement des troubles alimentaires. Elle a oeuvré à sensibiliser le public à l’anorexie et à la boulimie en parlant des 30 ans de lutte contre les TCA.

Maïween

Actrice et réalisatrice, elle est devenue boulimique et a pris 25 kg en quelque mois après sa rupture amoureuse avec Luc Besson.

Lili rose Depp

La fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis, actrice et mannequin,  a révélé que son adolescence avait été marquée par l’anorexie. Souvent critiquée pour sa silhouette trop mince, elle a confié au magazine Elle :

Ça m’attriste, parce que plus jeune j’ai été anorexique et ça a été dur d’en sortir. Tous ceux qui ont été confrontés à cette maladie savent à quel point c’est difficile d’en revenir. Aussi, ça me rend triste que l’on puisse penser que j’envoie ce message aux jeunes filles. Aujourd’hui, je suis bien dans mon corps.

Kate Winslet

Cible de moqueries à l’école et de harcèlement scolaire, l’actrice a ensuite développé des troubles du comportement alimentaire. En surpoids à l’âge de 15 ans, elle a perdu 25 kilos en un an et est devenue accro à la perte de poids. Heureusement, elle mentionne avoir eu la force de s’interroger. Elle évoque le fait que l’écriture l’a beaucoup aidé à trouver un équilibre et cite :

Coucher des choses sur le papier me donne le sentiment d’avoir purgé mon cerveau, moi qui suis toujours dans l’action

Elle se confie ici au magazine Closer au sujet de ses troubles alimentaires.

Lili Colins

Actrice, mais aussi mannequin, écrivaine et productrice, elle a lutté contre l’anorexie adolescente, et a parlé sans détour de sa bataille contre les troubles de l’alimentation dans le cadre du podcast « Make It Reign ». Elle y déclare que la thérapie qu’elle a suivie pendant plusieurs années ainsi que ses proches et en particulier son compagnon l’ont aidé dans ce combat.

Troian Bellisario

La star de Pretty Little Liars Troian Bellisario est dans la lutte contre l’anorexie. Dans une vidéo, elle a mentionné être anorexique depuis longtemps, elle qui n’avait jamais officiellement mis un nom sur un trouble du comportement alimentaire qu’elle avait révélé en 2014. Elle cite :

Tout ce que je voulais, c’était faire plaisir à mes parents, être parfaite aux yeux de tout le monde (…). Je gardais tous mes sentiments à l’intérieur, et cela s’est transformé en une attitude auto-destructrice (…). Je me suis longtemps privée de nourriture.

Marie kate Olson

La célèbre jumelle de la série « La fête à la maison », a connu un parcours compliqué. Enfant star et très médiatisée, elle a eu beaucoup de mal à gérer la pression. A 18 ans, elle entre dans une clinique spécialisée pour soigner son anorexie mentale et une profonde dépression. Aujourd’hui, la jeune femme a réussi à vaincre ses démons et vit actuellement avec Olivier Sarkozy, le demi-frère de Nicolas Sarkozy.

Les autres personnalités ayant souffert de troubles du comportement alimentaire

Victoria Beckam

La femme du footballeur s’astreint à un régime très strict pour garder la ligne. Son régime très particulier s’est toutefois avéré dangereux pour sa santé. En effet, sa consommation excessive de poisson a contribué à l’augmentation anomale de son taux de mercure. Ce dernier peut abimer les organes, notamment les reins. Le mercure a aussi une toxicité neurologique. Si elle semble avoir adapté son régime alimentaire notamment sur la quantité de poisson et le type de poisson consommé, il ne semble pas qu’elle ait renoncé à s’imposer des contraintes strictes. On retrouve dans son cas une forme d’orthorexie et un manque de variété dans ses choix alimentaires. Pour plus d’information sur l’orthorexie, retrouvez mon article, chronique de livre : l’orthorexie, quand manger sain devient obsessionnel.

Marion Bartoli

L’ancienne joueuse de tennis a sombré dans l’anorexie peu de temps après avoir annoncé sa retraite des compétitions de tennis. Sa descente aux enfers a été déclenchée, en plus de son changement professionnel, par la fréquentation d’un compagnon toxique qui lui faisait des remarques imbuvables telles que : « tu es grosse, tu as du gras sur le ventre, … tes jambes sont énormes ». De plus, il la comparait aux autres femmes dans la rue. Elle a été hospitalisée dans un état critique à 41 kilos. Depuis elle a remonté la pente (notamment en reprenant le tennis) et a écrit un livre avec Géraldine Maillet à ce sujet : Renaître aux éditions Flammarion. Un peu plus de détails dans cet article. Retrouvez son témoignage émouvant ici, et .

Laetitia halliday

La veuve de Johnny Hallyday et ancienne mannequin a souffert d’anorexie dès l’âge de 10 ans (après le divorce de ses parents). Elevée ensuite par son arrière grand mère, elle rejoint son père aux Etats Unis à l’âge de 13 ans mais ce dernier souffre de dépression après une rupture amoureuse. Ses troubles alimentaires s’accentuent vers ses 14 ans. Elle quitte rapidement l’école et s’engage dans le mannequinat. L’anorexie est sans doute à l’origine de sa stérilité selon elle. Elle révèle :

« J’étais une âme cabossée, autant que lui -Johnny H-. Je sortais d’une période douloureuse, à cause de l’anorexie…On s’est rencontré, on s’est sauvé….J’ai fait du mal à mon corps, l’anorexie m’avait abimée. »

Cet article en parle.

La cuisinière Hélène Darroze est la marraine de sa fille adoptive cadette.

Russel Brand

L’humoriste, ex compagnon de Katy Perry a lutté contre la boulimie et la toxicomanie à l’adolescence.

Lady Diana

La princesse a parlé en public de ses problèmes de boulimie en 1994. Elle évoque dans cet article une phrase clé émanant de Charles qui aurait été un élément déclencheur de sa plongée dans la boulimie.

On devient un peu enrobée, dis donc?

Cette vidéo relate ses difficultés avec l’alimentation.

Amélie Nothomb

L’écrivaine a souffert d’anorexie vers l’âge de treize ans. L’écriture a été un outil thérapeutique précieux pour elle, ainsi qu’un exil au Japon à 17 ans. Elle a été victime de viol peu de temps avant le déclenchement de ses troubles. J’en parle en détail dans mon article : Amélie Nothomb a souffert d’anorexie.

Alexia Savey

La pétillante jeune femme, écrivaine, blogueuse et fondatrice d’association, raconte son histoire dans son livre : la faim du petit poids. Alexia, dont le père est décédé très jeune, a de plus été victime de violences sexuelles. Elle mentionne désormais que le développement personnel l’a sans doute plus aidée que les séjours hospitaliers. C’est ici. Elle créé l’association les brindilles, devenue plus récemment Keys dont l’objectif est de favoriser le « parcours d’éclosion » de personnes atteintes de TCA, en proposant divers ateliers : massage, photo, sophro, empowerment, cuisine, yoga…Découvrez un témoignage récent dans ce podcast à écouter absolument : elle explique la nécessité d’une prise en charge holistique et plus humaine.

Julie Andrieu

L’animatrice et chroniqueuse gastronomique française, fille de Nicole Courcel, connaît des problèmes d’anorexie et de boulimie vers l’âge de 15 ans. Elle s’oriente d’abord dans la photographie puis vers la cuisine une dizaine d’année après.

En conclusion, les points saillants que l’on peut retrouver parmi ces divers témoignages, outre la pression médiatique commune à la grande majorité de ces célébrités sont :
l’image du corps donnée au public,
plus globalement l’image de soi que le public nous renvoie, exacerbée par les métiers de la scène (danse, mannequinat, sport en compétition, chanson,..)
l’idée de donner toujours une image parfaite,
le perfectionnisme,
le jugement des autres et les commentaires désobligeants, la critique,
les abus sexuels dans certains cas,
le deuil, les ruptures sentimentales,
et comme outils thérapeutiques potentiels, l’écriture, le sport, le soutien des proches voire parfois la cuisine !

Si vous avez apprécié cet article, merci de le partager.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.