L’OUVRAGE CLE QUE TOUS LES THERAPEUTES ET PARENTS DEVRAIENT LIRE

L’OUVRAGE CLE QUE TOUS LES THERAPEUTES ET PARENTS D’ENFANT ET ADOLESCENT SOUFFRANT D’ANOREXIE MENTALE DEVRAIENT LIRE

Il y a certains livres qui changent définitivement votre vie, et je dirai même qui vous sauvent la vie.

Le livre de Solange Cook Darzens  : APPROCHES FAMILIALES DES TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE de l’enfant et de l’adolescent   en est un assurément.

  • Initialement destiné aux cliniciens qui interviennent auprès de jeunes souffrant de TCA et de leur famille, je pense sincèrement que ce livre peut être lu par tous ceux qui s’intéressent à l’anorexie mentale ; qu’ils soient parents, membres de la famille élargie, et bien sûr  membres des corps de métiers intervenant dans la prise en charge et la compréhension de l’anorexie mentale : aide soignant(e)s, infirmier(e)s, médecins, pédiatres, pédopsychiatres, psychologues, diététiciens, chercheurs…

 

  • Cet ouvrage est un véritable guide de bonnes pratiques, un guideline, aiguillant finement toute personne confrontée à la prise en charge de ces individus anorexiques en détresse. Ce guide réussit à nous faire pénétrer dans l’univers quasi insondable au premier abord de cette maladie complexe.

 

  • Forte de 25 ans d’expérience lors de l’écriture de cet ouvrage, et utilisant 395 références bibliographiques (!), Solange Cook-Darzens, permet à ses lecteurs de faire un pas de géant dans la compréhension et la prise en charge de l’anorexie mentale. Je pense que les principes exposés dans ce livre s’appliquent bien au delà de l’enfance et de l’adolescence  car l’adulte souffrant d’anorexie est peut être un enfant meurtri, un adolescent incompris, qui ne demande qu’à se réaliser pleinement dans sa vie d’adulte, libéré de l’anorexie.

 

  • Une idée centrale  doit être à présent largement véhiculée et médiatisée par ses défenseurs (dont je fais partie)  : l’établissement de l’alliance thérapeutique avec les parents est un bras de levier précieux et une condition indispensable dans la réussite de la thérapie ; ainsi elle place les parents et la famille en co-thérapeutes, acteurs du changement, plutôt que responsables de la maladie anorexique de l’enfant ou l’adolescent  : il s’agit de faire équipe avec la famille dans la bienveillance et l’empathie afin d’opérer les changements majeurs permettant à l’enfant/ado anorexique de s’extirper des griffes de la maladie : un combat ensemble en bonne intelligence. Solange Cook Darzens est réfractaire aux stratégies d’intimidation et à la manipulation exercée sur les familles par certaines équipes thérapeutiques.

 

  • Dans une première partie, SCD plante le décor : loin d’être uniquement théorique, elle présente une démarche résolument pragmatique et appliquée : elle balaie (de façon quasi exhaustive et historique) une quantité de théories et d’approches utilisées dans la gestion de l’anorexie mentale pour en extraire la quintessence en matière de prise en charge appliquée sur les principes de l’ “evidence based medicine” : il s’agit de valider et “conceptualiser” des théories ayant fait leurs preuves en pratique!

 

  • Dans une deuxième partie, forte de nombreuses années d’expérience clinique aux Etats unis, elle expose une démarche intégrative, utilisant pour chaque famille et individu malade, une combinaison de théories (ou concepts), qu’elle juge les plus adaptées à la situation : il s’agit d’élaborer une consultation familiale intégrée ; elle refuse ainsi les dogmes et une vérité unique et tente de s’adapter parfaitement à chaque situation particulière. Son livre fourmille d’exemples concrets et détaillés, qui permettront peut être à bon nombre de familles de se reconnaître dans certaines situations.

 

  • L’idée de famille co-patient et co-thérapeute présente un modèle relativement novateur en France (au maximum une dizaine ou quinzaine d’années et encore trop peu répandue sur l’ensemble du territoire français à en lire les nombreux témoignages) : la thérapie familiale s’appuie sur les ressources et compétences de la famille plutôt que d’appuyer lourdement et douloureusement sur ses déficits et ses incompétences. Quel thérapeute soigne efficacement en appuyant là ou cela fait mal? Pas beaucoup me direz vous de façon évidente… Et pourtant, c’est encore pratique commune en ce qui concerne l’anorexie mentale, et il faut que cela change ! Les familles doivent devenir les partenaires de soins, acteurs de la guérison de leur enfant /adolescent, guidées par des équipes médicales  empathiques et surtout formées à la prise en charge bien spécifique à cette maladie, ce qui est loin d’être la règle à l’heure actuelle. Enfin, elle aborde certains aspects plus spécifiques de la maladie et notamment l’anorexie mentale prépubère, l’anorexie mentale chez le garçon et adolescent, le rôle et la place de la fratrie. Elle termine cette troisième partie par des notions  de prévention très pertinentes.

 

En conclusion, un ouvrage INCOURTOURNABLE, INDISPENSABLE voire VITAL pour certains! J’exprime une profonde gratitude envers cette psychologue clinicienne d’une grande compétence et d’un grand humanisme.

cliquez sur le lien image    pour acheter le livre (lien affilié me permettant de faire vivre le blog).

Je vous invite vivement à commenter cet article et à le partager.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.