Ma recette “plaisir couleur” : le Chou fleur entier rôti au four

Afin de vaincre les troubles du comportement alimentaire, dont l’anorexie, un axe thérapeutique consiste à cuisiner des plats sollicitant de nombreux sens (odorat, vision, toucher, et bien sur goût). Parce que cuisiner maison, en limitant voire en éliminant les plats transformés, conduit probablement sur le bon chemin, celui de la guérison!

Les personnalités (ayant été atteintes de troubles du comportement alimentaire) qui prônent ce point de vue sont Julie Andrieu et Alexia Savey.

INGREDIENTS

1 chou -fleur avec des feuilles

45 grammes de beurre fondu refroidi

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 citron coupé en quartier, pour le dressage

fleur de sel

LA RECETTE

Couper les feuilles sur le haut du chou fleur pour faire apparaître le sommet de la tête sur environ 5 cm

Porter à ébullition une grande casserole d’eau salée puis y plonger en douceur le chou-fleur la tête la première. Pas d’inquiétude si la base n’est pas complètement immergée.

Faire cuire durant 6 à 8 minutes après la reprise de l’ébullition. Sortir alors le chou fleur avec un écumoire pour le déposer tête en bas dans une passoire où il va égoutter 10 minutes.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 degrés en position chaleur tournante.

Mélanger le beurre fondu et l’huile d’olive.

Déposer le chou-fleur, tête en l’air, dans un plat. A l’aide d’un pinceau, badigeonner le chou-fleur du mélange beurre/huile d’olive. Saupoudrer d’une cuillère à café de fleur de sel et enfourner pour 45 minutes (à une heure) en arrosant plusieurs fois avec le mélange beurre/huile. En fin de cuisson, le chou-fleur doit être fondant à l’intérieur, bien doré à l’extérieur (tester la cuisson en plantant un couteau dedans). Si le chou-fleur prend trop de couleur, le couvrir avec du papier aluminium (conseillé).

Sortir du four et laisser tiédir 5 minutes avant de détailler le chou-fleur en quartiers et de servir accompagné, par exemple de la sauce verte au sésame ci dessous.

Variations possibles : pour varier les plaisirs, vous pouvez ajouter 15 minutes avant la fin de cuisson, au sommet du chou fleur, des lamelles de beaufort, comté ou emmental, ou bien l’assortir d’une goûteuse béchamel ou enfin d’une sauce Roquefort.

Sauce verte au sésame : mixer au robot 80 grammes de tahin (purée de sésame), 15 grammes de persil hâché, 1 gousse d’ail. Dès que le tahin est devenu vert, ajouter 3 cuillères à soupe de jus de citron, un peu de fleur de sel, et 80 ml d’eau. Mixer jusqu’à consistance d’une crème liquide.

LES BIENFAITS

Tout comme le brocoli et autres variétés de chou, le chou fleur appartient à la famille des légumes crucifères. Il est riche en vitamines, minéraux et en puissants anti-oxydants. Le chou fleur protège la santé cardiaque grâce au sulforaphane qu’il contient, qui améliore la pression artérielle ainsi que le fonctionnement des reins.

Il améliore la santé cérébrale par sa haute teneur en choline et contribue à la fonction cognitive et la mémoire. Il protège de la détérioration liée à l’âge et aux toxines.

Le chou fleur a un effet diurétique et purifiant.

De plus, il est recommandé pour les femmes enceintes car il contient de l’acide folique (vit B9), nutriment nécessaire pour le bon développement du fœtus.

En outre, le chou fleur favorise la digestion grâce à sa haute teneur en fibres et diminue la constipation. Le chou-fleur contient un composé appelé glucoraphanine, qui prend soin de l’estomac et des intestins face aux maladies graves comme le cancer et les ulcères.

Ce dernier composé lui confère un rôle “anti cancer” (sein, prostate, vessie, foie, poumon) tant en prévention qu’en traitement, ainsi que les indoles et les isothiocyanates qu’il renferme.

Enfin, il est bon pour la peau en stimulant la régénération cellulaire. Son grand nombre d’antioxydants inhibe également les dommages causés par les radicaux libres, principaux déclencheurs du vieillissement prématuré.

Le tahini, tahin, tahina, téhina ou tahiné, est une crème de sésame, préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte lisse. Le tahini est très riche en calcium et en phosphore.

Ecrit avec Amour pour desanorexie.com

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires sur « Ma recette “plaisir couleur” : le Chou fleur entier rôti au four »

  1. Merci Emmanuelle de partager cette recette !
    C’est une recette que j’adore pour partager le chou fleur car ça change des gratins. Tu m’a appris les conseils pour la sauce au sésame : très bonne idée pour la prochaine fois.
    Moi personnellement pour l’accompagner j’aime déguster un vin blanc sec du nord de la France comme Chablis, mais avec le sésame très aromatique j’essayerai plutôt un blanc du sud Châteauneuf du Pape à base de grenache blanc.
    Merci encore !

    1. merci Benjamin pour ce conseil d’accompagnement du plat, qui est le bienvenu car j’avoue ne pas être une grande connaisseuse en oenologie ! Avis aux lecteurs/lectrices toutefois, ce blog visant des personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire prenant éventuellement des traitements médicaux, ne s’octroyer un verre de vin que si cela n’est pas contre indiqué avec leur traitement. :-)))

  2. Merci pour cette recette et les informations nutritionnelles et santé sur le chou fleur, souvent mal aimé à tort! Moi qui suis fan de cuisine saine et équilibrée, cela me parle beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.